Surface foc de gros temps

#1
La question sur l'interpretation de la régle et sur son application à la Transquadra reste entière .

Option 1:
Appliquons-nous la règle à la lettre (ref: [i]C'est un peu débile, et je pense que ce quiproquo viens de l'interprétation d'une traduction. Le problème, c'est qu'il faut s'appuyer sur un texte officiel[/i])

Option 2
Appliquons-nous l'esprit de la régle (ref: [i]Pouvoir adapter sa voilure en cas de mauvais temps est bien un élément de sécurité; et celà me semblait être l'objectif des RSO.[/i])

La question est posée au comité de course qui doit trancher si possible rapidement afin de pouvoir ajuster nos jeux de voiles en conséquence.

Salutations

Nicolas (214)

Voiles de gros temps

#3
Pour l'organisation le texte est sans ambiguité : pas de ris dans le foc de gros temps.
J'ajouterai que par expérience, qui a vu, dans la grosse brafougne, un foc arisé se remplir d'eau comme une bassine , arracher ses garcettes, et engendrer ainsi une belle pagaille sur la plage avant, qui a vécu celà sera de mon avis: je pense personnellement qu'un foc de gros temps doit être plat, le point d'écoute haut, et ... sans ris.
Mico